Investir dans un pays étranger est toujours un défi




Investir dans un pays étranger est toujours un défi. Non seulement cela, mais ces défis peuvent prendre de nombreuses formes différentes. Parmi les plus grands défis, on retrouve la notion clé de distance. Il existe deux types de distances: la distance en dimension physique et la distance en dimension culturelle. Lorsqu'un investisseur examine une opportunité d'investissement à l'étranger, il prend automatiquement en considération ces deux éléments. La dimension culturelle est un élément intéressant. Chaque pays a une culture unique ou même un mélange de cultures, ce qui signifie que chaque pays a une vision unique de l'investissement. Une parfaite illustration de ce principe est de regarder la France, les États-Unis et l'Inde. Vous constaterez que de nombreux investisseurs français ont une vision négative des actions alors qu'ils ont tendance à investir massivement dans l'immobilier et l'assurance-vie. Les investisseurs américains ont tendance à avoir une vision beaucoup plus optimiste en matière d'investissement en actions et ont tendance à considérer l'immobilier comme beaucoup moins attrayant. Cette divergence de vues explique en partie pourquoi les prix de l'immobilier à Chicago sont si bas par rapport à ceux de Paris. Cela ne signifie cependant en aucun cas que les prix de l'immobilier à Paris devraient être aussi élevés ou que les prix de Chicago sont des prix raisonnables. Enfin, quand vous regardez l'Inde, vous verrez que de nombreux investisseurs indiens sont fans d'or. Cela ne signifie pas que les Indiens n'ont pas d'intérêts dans l'immobilier ou les actions, mais qu'ils ont plus d'intérêts dans l'or que de nombreux autres pays. La distance dans la dimension physique est également d'une importance primordiale lorsqu'il s'agit de décisions d'investissement. Pourquoi? Parce que de nombreuses études ont prouvé que les investisseurs souffraient de ce qu'on appelle le «parti pris intérieur». En d'autres termes, un investisseur japonais sera plus susceptible de penser que les actions japonaises sont un bon investissement qu'un investisseur américain ou espagnol. De même, l'investisseur américain aura tendance à penser que les actions américaines sont le meilleur type d'investissement. Non seulement ce biais national affecte votre vision de votre propre pays, mais il a également été démontré qu’il peut affecter les opinions des investisseurs sur d’autres pays. Plus un pays est proche (géographiquement parlant) de celui d'un investisseur, plus cet investisseur aura de chances d'envisager d'y investir. Par exemple, un investisseur japonais serait plus susceptible d'investir dans un autre pays asiatique que d'investir dans un pays européen.


Recent Posts

See All

Disclaimer:

 

This website shall not constitute an offer to sell or the solicitation of an offer to buy these securities, nor shall there be any sale of these securities, in any country or other jurisdiction in which such offer, solicitation or sale would be unlawful prior to registration or qualification under the securities laws of any such country or other jurisdiction. Please also note that the value of your investments can both rise and fall over time and that you should not assume that past performance will repeat itself. You may receive less than you originally invested. Anh Thomas Investment also declines any responsibility in respect of the tax treatment of your investments.

 

Copyright © 2020

Anh Thomas Investment & Management Consulting Co., Ltd

Invest in Vietnam

All rights reserved

  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle